Éleuthérocoque

Eleutherococcus senticosus Maxim

Famille : Araliaceae

Origine

Fréquent en Sibérie orientale, jusqu’à la Corée et jusqu’aux provinces chinoises de Shanxi et Hopei.

Description botanique

  • Arbuste épineux de 2 à 3 m
  • Feuilles composées-palmées et longuement pétiolées
  • Fleurs réunies en ombelles globuleuses, violettes pour les mâles et jaunâtres pour les femelles
  • Fruit : baies noires

Utilisation

Parties utilisées :
Racine.

Principes actifs :

  • Polysaccharides : heteroglycanes
  • Hétérosides : les éleuthérosides (désignés de A à M) dont certains sont spécifiques (I à M) et les autres plus banals : isofraxoside, glucosides du syringarésinol et de l’alcool sinapylique, avec daucostérol et sésamine non hétérosidiques
  • Composés phénoliques : coumarines et lignanes, acides phénylpropaniques

Propriétés principales :

  • Adaptogène
  • Stimulant du système nerveux central (anti-hypnotique)
  • Stimulant endocrine (surrénales et glandes sexuelles)
  • Immunostimulant par ses polysaccharides (action sur les macrophages et les lymphocytes)
  • Anti-inflammatoire
  • Anti-hyperglycémiant et hypolipémiant

Médecine

Asthénies physiques et sexuelles : poudre (200mg/gélule) ou nébulisat (50mg/ gélule); 1 gélule/3fois/jour

Risques et contre-indications :
aucun

Crédit photo : Wikimedia Commons

Articles relatifs

2020-06-03T14:46:50+02:00
Go to Top