Fumeterre

Fumaria officinalis L.

Famille : Fumariaceae

Origine

Mauvaise herbe envahissant les cultures dans toute la France et particulièrement dans le Midi.

Description botanique

  • Herbe 30 à 60 cm, annuelle
  • Tige dressée ou diffuse
  • Feuille découpée en lobes très fins
  • Fleur rouge, rose ou blanche, dissymétrique (zygomorphie) ayant un pétale supérieur prolongé par un éperon
  • Inflorescence : grappes terminales
  • Fruit très petit (silicule akénoïde).

Parties utilisées :
Plante fleurie.

Principes actifs :

  • Acides phénols : Ac. Férulique, Ac. Protocatéchique, Ac. Caféique, Ac. Chlorogénique, Ac. Fumarique
  • Flavonoïdes : Monoglucoside 3 quercitol, Rutoside , Alcool cérylique
  • Alcaloïdes principaux : Coptisine, Protopine, Hydrastéine
  • Sels de potassium
  • Tanins

Propriétés principales :

  • Diurétique, laxatif (sels de potassium)
  • Action inotrope positive vis à vis du myocarde
  • Hypertensive (extrait aqueux)
  • Stimulant respiratoire
  • Amphocholérétique : régularise la production de bile, relâchement modéré du sphincter l’oddi
  • Antagoniste des effets centraux et périphériques de la sérotonine, sympatholytique,
  • Anti-inflammatoire

Médecine

Infusion :
10 g / l, 10 mn, 1 tasse / jour,

nébulisat :
300 mg / gélule, 1 gélule, 3 fois/jour, 10 jour max / mois

Alcoolature
Sirop :
Utilisé comme dépuratif et dans l’artériosclérose

  • Entre dans la composition du sirop de rhubarbe composé
  • Utilisé dans les affections biliaires comme régulateur hépatobiliaire

Médecine vétérinaire :
Médecine vétérinaire moderne :
Diurétique et régulation de la cholérèse

Médecine vétérinaire homéopathique :
Pour le drainage cutané dans les eczémas secs avec insuffisance hépatique

Crédit photo : flickr

Articles relatifs

2020-06-07T08:58:06+02:00