Giroflier

Eugenia caryophyllus

Famille : Myrtaceae

Origine

Îles Moluques, cultivé à Zanzibar (Tanzanie), Madagascar et Indonésie

Description botanique

  • Arbre à feuilles persistantes de 15 à 20 m de haut
  • Feuilles opposées coriaces et persistantes
  • Fleurs blanc rosé, groupées en petites cymes compactes et ramifiées

Parties utilisées :

  • Clou de girofle
  • Huile essentielle du bouton floral désséché 9

Diagnose rapide de la drogue :
“Clou de girofle” : bouton floral séché jusqu’à ce qu’il présente une coloration brun-rouge

Principes actifs :

  • Teneur exceptionnelle en Huile Essentielle (18 à 20 p.cent)
  • Propénylphénol majoritaire :
    • Eugénol (70 à 85 p.cent)
    • Béta-caryophyllène (10 p.cent)
    • Composés terpéniques, aliphatiques, aromatiques, hétérocycliques 11

Propriétés principales :

  • Anti-infectieux majeur
  • Dépresseur du système nerveux central
  • Anti-agrégant plaquettaire par l’eugénol (inhibiteur de la cyclo-oxygénase, inhibe la synthèse de prostaglandines, notamment par la muqueuse du colon) L’eugénol est doué de propriétés antibactériennes et inhibitrices du transit et des sécrétions intestinales

Huile essentielle :

  • Antibactérienne trés puissante à large spéctre d’action
  • Antifongique
  • Antiparasitaire
  • Antivirale, immunostimulante
  • Tonique utérine, nerveuse, sexuelle
  • Anesthésiante et cautérisante pulpaire
  • Antispasmodique

Médecine

  • Troubles digestifs
  • Infections diverses
  • Traitement des petites plaies
  • Antalgique dans les affections de la cavité buccale et de l’oropharynx

Huile essentielle :

  • Bronchites asthmatiformes, aigües ou chroniques, tuberculose
  • Infections urinaires et intestinales : fermentation, diarrhée, cystites
  • Maladies tropicales : malaria, amibiase
  • Zona, herpès simplex
  • Arthrites, rhumatismes
  • Mycoses et parasitoses cutanées
  • Asthénie intellectuelle (manque de concentration) et sexuelle (frigidité, impuissance)
  • Accouchement (facilite l’)
  • Infections buccales : abcès, aphtes

Aromathérapie :
Voie externe et voie interne

Risques et contre-indications :
L’eugénol est reconnu sans danger pour l’alimentation irritant par voie locale et sur les muqueuses (HE à phénol) et contre-indiquée chez la femme enceinte

Huile essentielle :

  • Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans
  • Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante à l’exception de l’accouchement
  • Hypertension artérielle – Pas d’usage prolongé sans l’avis d’un aromathérapeute
Crédit photo : flickr

Articles relatifs

2020-06-08T09:11:06+02:00
Go to Top