Harpagophytum

Harpagophytum procumbens D.C.

Famille : Pedaliaceae

Origine

Terrains sableux bordant le désert du Kalahari dans le sud-ouest africain.

Description botanique

  • Plante herbacée vivace par sa racine
  • Parties souterraines, lacis développé de racines tubérifiées important : 1 M de profondeur
  • Tige rampant sur le sol (Procumbens)
  • Feuille alterne, limbe ovoïde Fleur en trompette, rouge violacé
  • Fruit lignifié en forme de grappin (Harpagophytum)

Anecdotes :
Le terme “Griffe du Diable” vient du fait que les animaux qui se blessent en marchant sur ces piquants en forme de harpon sautent et s’agitent furieusement sous l’effet de la douleur et semblent effectuer une danse endiablée.

Parties utilisées :

  • Racine tubérifiée
  • Rouelle de 1,5 à 2,5 cm de diamètre sur 4 à 5 mm d’épaisseur
  • Fragments de couleur brun-jaune
  • Super mince
  • Saveur amère (décocté amer)

Principes actifs :

  • Benzoquinone : Harpagoquinone
  • Acides triterpéniques
  • Flavonols : kaempférol, quercétol
  • Stakyose (abondant)
  • Iridoïdes (1,3 à 2,3 % du poids sec) : harpagide,harpagoside (ester cinnamique de l’harpagide), procumbide

Propriétés principales :

  • Anti-inflammatoire : action égale à la phenylbutazone
  • Léger effet analgésique (harpagoside)
  • Action laxative (effets indésirables)
  • Ocytocique.

Incidents hépatiques en cas de surdosage. Il semblerait que l’activité de harpagophyton soit due à l’activité simultanée de plusieurs principes actifs présents dans la plante.

Médecine

Anti-rhumatismale (arthroses)

  • Décoction de racines N.B. : Tisane très amère, noircit avec le temps (hydrolyse des iridoïdes, et polymérisation des génines libérées)
  • Poudre : nébulisat 500mg/gélule, 2 gélules, 3 fois/jour ou en capsules entériques pour éviter la dégradation des iridoïdes par le suc gastrique et ainsi diminuer les doses

Risques et contre-indications :

  • Toxicité très réduite
  • Incidents hépatiques en cas de surdosage
  • Ne pas utiliser pendant la grossesse
Crédit photo : Wikimedia Commons

Articles relatifs

Comment soigner l’arthrose par les plantes médicinales

Par |mardi 21 avril 2020|Catégories : Arthrose, Articles (plantes), Cassis (Ribes Nigrum), Curcuma, Eucalyptus citronné, Gaultherie couchée, Harpagophytum, Inflammation, Menthe poivrée, Ortie, Prêle, Rhumatismes, Sujets traités, Texte et Audio|

Commentaires fermés sur Comment soigner l’arthrose par les plantes médicinales
2020-06-08T11:01:00+02:00
Go to Top